skip to Main Content

Ce qui vous attend :

Comme d’habitude Microsoft nous indique que ce système va casser la baraque, sera encore plus sûr et même qu’il sera gratuit ! Sauf que cela ne durera pas.

  • Les utilisateurs possédant une licence légitime de Windows 7 et 10 peuvent le télécharger et l’installer.
  • Les utilisateurs qui ne possèderaient pas de licence légitime de Windows 7 (les pirates, ou ceux qui montent un PC, par exemple) devront passer à la caisse pour offrir à leurs ordinateurs la cure de jouvence Windows 11.

Pourquoi faire simple :

Ce ne sont pas moins de sept éditions différentes de Windows 11 qui sont prévues. Autant dire que cela ne change pas vraiment par rapport à Windows Vista et Windows 7. Cela débutera avec Windows 11 Home, la version grand public à destination des ordinateurs, des deux-en-un et des tablettes de grande taille. Viendra ensuite Windows 11 Mobile, pour les smartphones et petites tablettes, qui se substituera donc au passage à Windows Phone. Il y aura également Windows 11 Pro, version plus complète de Windows 10 Home à destination des petites entreprises et de ceux qui désirent exploiter le système dans toutes ses possibilités, Windows 11 Enterprise pour les moyennes entreprises et les grands comptes, Windows 11 Education pour les écoles, collèges, lycées et universités, Windows 11 Mobile Enterprise pour les smartphones et petites tablettes des employés des grands comptes.

A noter que le système de licence gratuite accordée par Microsoft pour utiliser Windows 11 ne sera valable que pour les trois premières éditions citées.

Les composants minimum requis pour pouvoir installer Windows 11 sur sa machine :

Windows 11 requiert des prérequis techniques plus importants que son prédécesseur.

  • un PC UEFI.
  • TPM 2.0 activé.
  • Secure boot activé.

Ce que dit Microsoft :

Plus de priorités aux applications en premier plan.

Ainsi lorsque vous lancez une application gourmande en second plan qui travaille, cela ne ralentit pas l’application en avant plan. Le lancement des applications ne devraient pas non plus être altéré.

Une sortie de veille plus rapide.

La mise en veille est de plus en plus utilisée lorsque l’on ne travaille plus sur son appareil.
Microsoft a revu l’architecture de la mise en veille pour une sortie 25% fois plus rapide.

Le géant américain a aussi travailler pour que Windows 11 occupe moins de place sur l’espace de stockage.
Cela notamment grâce à la compression de données.

Enfin les mises à jour Windows Update sont 40% moins importantes que sur Windows 10.
L’OS ne téléchargera que les fichiers utiles pour des mises à jour moins longue à télécharger et s’installer.

Obtenir Windows 11

Pour obtenir la dernière version de Windows 11, il existe plusieurs méthodes comme Windows Update pour les PC éligibles avec TMP 2.0. Mais on peut aussi utiliser l’assistant de mise à jour, l’outil de création et enfin le fichier ISO de Windows 11 pour mettre à niveau Windows 10 vers Windows 11. Ainsi, toutes ces méthodes pour migrer vers Windows 11 sont gratuites et bien entendu vous ne perdez pas vos fichiers personnelles et paramètres utilisateur.

Sinon le tarif sera de 160 € à 360 €.

Notre avis sur Windows 11 :

MaCoLogis a testé Windows 11 et voilà nos premières impressions :

  • Paramètres de réglages nouveaux assez fades.
  • Paramètres de réglages anciens toujours présents.
  • Le Menu « Démarrer » passe au centre mais peux revenir à gauche quel progrès !
  • L’interface tactile enfin désactivable.
  • Microsoft a mis en place un système lui permettant de tout savoir de vos gouts.
  • On vous propose des publicités ciblées dans le Windows Store.
  • L’ancien bureau est toujours là.
  • Les icônes sont copiés de macOS.
  • Design global : y-a-t’il de bons graphistes chez Microsoft ?
  • Cortana : assistant virtuel à tester.
  • Bureaux virtuels (existe sur Mac depuis des lustres).
  • DirectX12 : pour booster les jeux (à croire que sur Windows on pense qu’à s’amuser).
  • Edge est repensé mais est toujours aussi peu ergonomique.
  • Windows Update : les mises à jours sont faites sans votre accord.
  • Suppression du Media Center et de la lecture de DVD : faites chauffer la CB.
  • Centre de Notifications.
  • Je n’ai rien vu de très passionnant.
  • Toujours trop de versions séparées en 32 ou 64 bits.
  • A quand une seule version 64 bits comme sur le Mac ?
  • La sécurité n’est pas meilleure et il faudra toujours un très bon anti virus.
  • On peux installer Linux plus facilement.
  • Je me suis lassé avant la fin de mes essais tellement c’est contre productif.

Soucis d’installation et oui ca commence :

Si votre PC n’est pas compatible adieu Windows 11. Toutefois il existe des solutions plus ou moins officielles ou compliquées pour installer quand même Windows 11 (bon courage). Mais Microsoft s’en lave les mains. Si vous êtes dans ce cas ou si vous éprouvez des difficultés à migrer vers Windows 11 contactez d’urgence MaCoLogis qui vous aidera dans cette délicate intervention qu’il a réussi quand même à mener à bien.

Notre conseil au final :

  • Si vous ne jurez que par Windows faites la migration à condition qu’elle soit gratuite.
  • Si vous en avez assez de Windows (XP-Vista-Seven-Huit voir 10 mêmes problèmes) passez au Mac.

Les mises à jour : 

On verra dans le temps.

Comment expliquer en 2021 le fait de : 

  • Continuer à avoir la version 32 bits à côté de la 64 bits.
  • Avoir autant de versions.
  • Que chacune de ces versions soit mono langage.

Un exemple stupéfiant de ce que l’on rencontre encore en 2021 :

Admettons que séduit par les arguments de Windows (et des pousseurs de cartons des grandes surfaces) vous reveniez chez vous tout fier avec votre nouveau portable PC. Déjà sachez que le vendeur ne vous a sans doute pas vendu le PC de vos rêves mais celui sur lequel il a une bonne marge, voir des commissions, voir beaucoup trop de stock (ne rayez aucune mention). Bref vous le déballez et surpris par la nouvelle interface de Windows 11 vous êtes perdu. En allant faire un tour sur Windows Update vous découvrez avec stupeur que votre système a 2 ans de retard en mises à jour. Que votre PC a seulement 4 Go de mémoire vive, un processeur pas très puissant (et oui on vous a orienté vers un modèle pas cher soit disant suffisant pour faire du montage vidéo) et qu’il faudra presque une journée pour arriver à la dernière version et a son installation. Allez courage. Une fois cela passé vous découvrez qu’il faut acheter la suite Office et vous retournez dans la grande surface pour acheter un carton vide avec seulement un mot de passe et une adresse pour télécharger la suite Office. Sur cette page la galère commence car il vous faut un compte Microsoft et vous n’en avez pas. Donc vous en créez un puis vous lancez le téléchargement qui va durer trop souvent plus de 2 heures. Allez diner. Ouf l’installeur est enfin arrivé, tout content vous le lancez et là le « Setup » vous dit que vous ne pouvez pas l’installer. Après plusieurs recherches et une poignée de cheveux en moins il s’avère qu’il y avait une version 32 bits d’essai pré installée et c’est elle qui bloque. Bref vous désinstallez cette version et là enfin vous pouvez installer la version achetée. Puis vous importez quelques vidéos en haute définition pour créer un film familial. Le montage se passe pas mal mais pour le finaliser il faut l’exporter et là c’est la galère car votre PC n’est pas adapté. Et oui un PC cela se facture de 400 € à 4 000 € (pas mal d’intermédiaires) et devinez celui qui est le plus adapté à de la bureautique et celui adapté au montage vidéo en 4 k ou aux jeux très gourmands.

Page mise à jour le 19/10/2021

Back To Top